12 faits sur Bitcoin que vous connaissez à peine

12 faits sur les bitcoins

Partager cet article

Bienvenue, intrépides aventuriers du royaume virtuel, dans le monde clandestin du Bitcoin. Au-delà de la surface se trouve un trésor de secrets énigmatiques, cachés comme des joyaux cryptés attendant d’être déterrés. Préparez-vous alors que nous nous embarquons dans un voyage visant à découvrir 12 faits secrets sur Bitcoin qui sont restés cachés au public.

1. L’identité cryptique de Satoshi

Satoshi Nakamoto, l’énigmatique créateur du Bitcoin, a toujours entouré son identité de mystère. La seule communication qui lui est attribuée est une série de messages énigmatiques postés sur des forums en ligne. Dans l’un de ces messages, Satoshi a plaisanté : « Je ne suis pas Dorian Nakamoto ». Ce déni a suscité d’interminables spéculations, avec des théories allant de Satoshi à un collectif d’individus à celui d’un pseudonyme d’un géant technologique connu. Malgré l’examen minutieux et les nombreuses tentatives visant à le démasquer, la véritable identité de Satoshi reste une énigme alléchante, ajoutant au mystère et à l’intrigue entourant la naissance du Bitcoin.

2. Les pièces disparues

La nature décentralisée du Bitcoin a ses avantages, mais elle signifie également que les pièces perdues disparaissent à jamais. Les Bitcoins disparus résultent de divers scénarios. Certaines sont simplement des erreurs humaines, comme l’égarement des clés du portefeuille ou l’envoi de fonds à la mauvaise adresse. D’autres sont plus néfastes, impliquant des pirates informatiques et des escrocs. Même des problèmes techniques peuvent supprimer des pièces. On estime qu’environ 20 % de tous les Bitcoins, soit environ 140 milliards de dollars, ont disparu. Ce phénomène met en évidence l’importance d’un stockage sécurisé, de mots de passe forts et de la prudence lors des transactions dans le domaine cryptographique.

3. Les minuscules Satoshis se multiplient

Le Bitcoin est divisible en petites unités appelées satoshis. Un bitcoin se compose de 100 millions de satoshis, permettant des micro-paiements et des échanges de valeurs précis. À propos, les satoshis Bitcoin peuvent désormais être transformés en jetons non fongibles (NFT) et utilisés comme objets de collection numériques précieux et artefacts rares, grâce à l’innovation appelée protocole Ordinals.

4. Le commerce coûteux de la pizza

En 2010, alors que Bitcoin en était encore à ses balbutiements, un programmeur nommé Laszlo Hanyecz a effectué un achat historique en utilisant la crypto-monnaie révolutionnaire. Il a échangé la somme énorme de 10 000 bitcoins contre deux grandes pizzas. Ce que Hanyecz ne savait pas à l’époque, c’est que son humble livraison de nourriture deviendrait une histoire emblématique dans le monde Bitcoin. Avance rapide jusqu’à nos jours, et ces mêmes 10 000 bitcoins lui auraient rapporté une fortune inimaginable valant des millions, faisant de son achat de pizza l’une des commandes de nourriture les plus remarquables (et les plus chères) de l’histoire ! Cette anecdote met non seulement en évidence la croissance fulgurante du Bitcoin, mais rappelle également que même des transactions apparemment insignifiantes peuvent avoir des implications extraordinaires dans le domaine de la cryptomonnaie.

5. Le minage de Bitcoin n’est pas gourmand en énergie

Contrairement à la croyance populaire, le minage de Bitcoin n’est pas aussi énergivore qu’on pourrait le penser. S’il est vrai que la résolution de problèmes mathématiques complexes pour vérifier les transactions nécessite de la puissance de calcul, la plupart des mineurs utilisent des sources d’énergie renouvelables comme l’énergie éolienne, solaire et hydroélectrique. En fait, le minage de Bitcoin peut encourager le développement de solutions d’énergie verte, alors que les mineurs recherchent des moyens rentables et durables pour alimenter leurs opérations. Ainsi, la prochaine fois que vous entendrez quelqu’un affirmer que Bitcoin n’est pas respectueux de l’environnement, rappelez-vous que la réalité est beaucoup plus nuancée et que l’industrie adopte activement des pratiques économes en énergie.

6. Le robinet des cadeaux

Aux débuts du Bitcoin, lorsque la crypto-monnaie valait quelques centimes, il existait un certain nombre de sites Web qui offraient des bitcoins gratuits aux utilisateurs. Ces sites Web étaient connus sous le nom de « robinets ».

Les robinets fonctionnaient en obligeant les utilisateurs à effectuer une tâche, comme regarder une vidéo ou résoudre un captcha, afin de recevoir une petite quantité de Bitcoin. De nombreuses personnes ont obtenu des Bitcoins gratuitement via des robinets ces jours-là. Cependant, à mesure que le prix du Bitcoin augmentait, le nombre de robinets prêts à offrir des bitcoins gratuits diminuait. Aujourd’hui, il est très difficile de trouver un robinet qui offre encore des Bitcoins gratuits.

7. Chuchoter l’implication de la NSA

Des rumeurs parmi les passionnés de crypto affirment que la NSA (National Security Agency), réputée pour ses prouesses cryptographiques, pourrait détenir la clé de la genèse du Bitcoin. Les théories du complot abondent, suggérant que l’implication secrète de l’agence a façonné la création de l’énigmatique crypto-monnaie. Certains pensent que la NSA a développé Bitcoin comme un outil pour des opérations secrètes, tandis que d’autres pensent qu’il s’agissait d’un moyen de surveiller le flux de monnaie numérique. La question de savoir si ces théories sont vraies reste une question de conjecture, mais elles ajoutent une couche intrigante à l’histoire énigmatique des origines du Bitcoin.

8. La tache de naissance de Genesis Block

Saviez-vous que le tout premier bloc Bitcoin, connu sous le nom de Genesis Block, recèle un joyau caché ? Son créateur, Satoshi Nakamoto, a sournoisement intégré un message dans la transaction coinbase du bloc faisant référence à un titre du journal The Times du 3 janvier 2009 : « Le chancelier est sur le point d’effectuer un deuxième plan de sauvetage des banques ». Ce clin d’œil subtil marque non seulement la naissance de Bitcoin, mais constitue également une déclaration de défi contre le système financier traditionnel, dont les échecs ont nécessité ces plans de sauvetage. Cela rappelle que Bitcoin est né du désir d’une alternative décentralisée et transparente aux systèmes défectueux du passé.

9. Se détendre en Antarctique

Les plates-formes minières Bitcoin se sont aventurées dans la nature glacée de l’Antarctique ! En 2022, une société norvégienne appelée Kryptovault a établi une installation minière de Bitcoin dans une ancienne station de recherche du Svalbard, un archipel situé juste au nord du continent. Ils ont été attirés par les températures glaciales et les faibles coûts énergétiques, deux facteurs cruciaux pour le processus d’extraction de Bitcoin. L’emplacement unique des mineurs dans des conditions inférieures à zéro permet de dissiper l’immense chaleur générée par les plates-formes, offrant ainsi un refroidissement efficace sans avoir besoin d’une climatisation supplémentaire.

10. Liberland

Liberland, une micronation née en avril 2015, est devenue un État autonome autoproclamé unique situé sur la rive ouest du Danube, entre la Croatie et la Serbie. Il est dirigé par son président Vít Jedlička, un homme politique tchèque et un célèbre défenseur du Bitcoin. La nation a choisi le Bitcoin comme monnaie officielle, tout en proposant aux investisseurs et entrepreneurs qui s’installent au Liberland de bénéficier d’incitations fiscales et d’un climat des affaires favorable.

11. La fortune endormie de Satoshi

Les premiers bitcoins extraits par Satoshi Nakamoto restent intacts, dormant dans des portefeuilles auxquels personne n’a accès. L’énigmatique créateur possède une fortune valant des milliards, mais reste caché. Les rumeurs disent qu’il possède 980 000 pièces BTC, ce qui fait de Satoshi Nakamoto l’une des personnes les plus riches de la planète, compte tenu du prix actuel du Bitcoin. Certains pensent que Satoshi a l’intention d’encaisser plus tard, tandis que d’autres suggèrent qu’ils pourraient protéger l’écosystème Bitcoin en limitant l’offre.

12. Halving, un événement de crypto-monnaie

La réduction de moitié est un aspect fascinant de la conception de Bitcoin. C’est comme une minuterie secrète intégrée au système. Tous les quatre ans environ, le nombre de Bitcoins récompensés pour l’extraction d’un bloc diminue de moitié. Cela signifie que l’offre de nouveaux Bitcoins entrant en circulation ralentit progressivement. C’est comme une pompe contrôlée, limitant la vitesse à laquelle de nouveaux Bitcoins sont créés. Ce mécanisme intelligent joue un rôle crucial dans le maintien de la valeur et de la rareté du Bitcoin au fil du temps.

J’espère que vous avez aimé découvrir tous ces faits sur Bitcoin ! Si vous souhaitez acheter du Bitcoin en France, Changelly fournit une plateforme transparente pour acheter du BTC et une multitude d’autres actifs numériques, en utilisant la monnaie fiduciaire et les méthodes de paiement que vous aimez.

 

Notez cet article !

Ces articles vont vous intéresser

découvrez les dernières innovations et les nouveautés de bmw horizon à nanterre, des modèles uniques et des expériences exceptionnelles vous attendent.
Moto

Que nous réserve BMW Horizon à Nanterre ?

Passionnés de moteurs, d’innovations et d’aventures, êtes-vous prêts à découvrir ce que BMW Horizon à Nanterre vous réserve ? Attachez vos ceintures, nous partons pour